animateur

Crédit photo : Flickr (Fort George G. Meade Public Affairs Office)

Selon la Direction générale des entreprises (DGE), la France est restée, en 2014, la première destination touristique mondiale, avec 83,8 millions de touristes en provenance d’autres pays (+0,2 % par rapport à 2013). Le tourisme représente 7,4 % du PIB français en 2014.

En 2011, 50% des postes à pourvoir pendant la période estivale concernaient le secteur de l’hôtellerie et 25% celui de l’agriculture. La moitié des contrats pour jobs d’été ne dépasse pas un mois et 90% des étudiants gagnent moins que le smic. Cependant les jobs d’été présentent quelques avantages dont le cadre de travail agréable (plage, montagne, etc.).

Vous souhaitez gagner votre propre salaire et aimez découvrir de nouvelles expériences dans le monde du travail ? L’idée de mener à bien une mission vous inspire ? Pourquoi ne pas trouver un job d’été ? Un tel projet demandera un investissement important de votre part, mais une fois surmontés les obstacles administratifs et organisationnels, vous serez absorbés par ce défi ! Découvrez les 5 conseils de Parcours France pour trouver un job d’été…

(N°1) Anticipez

pastry-cook

Le marché du travail est concurrentiel et les étudiants ont, régulièrement, peu d’expériences dans le monde du travail. Pour optimiser vos chances de trouver un job d’été qui vous plaise, il est impératif de s’organiser à l’avance.

Vous pourrez débuter vos recherches en février. Si vous cherchez un job dans de grandes entreprises il est préférables de s’y prendre à l’avance tandis que dans de petites entreprises, quelques semaines avant l’été suffiront.

Essayez de rechercher un job pour 2 mois de façon à ce que le recruteur soit intéressé par votre candidature.

(N°2) Identifiez le type de job d’été recherché

baby-sitting

Crédit photo : Flickr (steven milne)

Recherchez votre job d’été en fonction de vos envies, vos compétences, la localisation, etc.

Identifiez le type de travail que vous préférez faire : si vous aimez travailler avec des enfants, passez votre BAFA pour partir en colonie ou postulez dans des hôtels de luxe pour devenir baby-sitter. Si vous disposez d’un bon relationnel, reconvertissez-vous dans la vente ou la restauration (serveur) le temps d’un été. Vous souhaitez être proche de la nature, vous éloignez de la ville et passez des « vacances » en pleine campagne, essayez de trouver un job d’été dans le secteur agricole : cueillette, vendange etc.

Ciblez, en priorité, les entreprises connaissant une hausse d’activité pendant la saison estivale telles que celles dans le secteur du tourisme, de l’hôtellerie, etc. Effectuez vos recherches dans des domaines qui correspondent à vos études de préférences. Vous aurez, ainsi, plus de chances d’être recruté.

(N°3) Faîtes fonctionner vos réseaux ou bien vos ordinateurs

vendeur-de-glaces

Crédit photo : Flickr (Garry Knight)

Commencez vos recherches localement en postulant dans des magasins et petits commerces de votre ville. Intéressez-vous aux petites annonces. N’oubliez pas de parler de vos recherches autour de vous en faisant fonctionner votre réseau : famille, amis, connaissances, etc.

De nombreux sites web sont dédiés à la recherche de jobs d’été pour les étudiants.

Il faut penser à un site web sur lequel postuler. Chaque site a sa spécialité : le réseau information et jeunesse permet de rechercher des offres par régions toute l’année, Sourcea propose des offres de jobs pour les bac aux bacs + 3, AnimJobs et Jobanim recrutent des animateurs (colonies, centres de loisirs, etc.), Job Junior présente un large choix d’offre en particulier dans la garde d’enfants mais aussi dans la restauration, le commerce, la vente, enfin Jobdete.com se consacre aux emplois saisonniers.

(N°4) Allez à des salons, des forums, etc.

cueillette-de-fruits-final

Crédit photo : Flickr (Jason Lander)

Les salons et les forums sont très utiles dans la recherche de sites. Il est impératif de consulter régulièrement les agendas et les plannings des salons pour s’organiser et ne pas être pris de court. La plupart des salons ont lieu en avril dans toute la France.

Avant de se rendre dans un salon ou un forum, il est nécessaire de s’intéresser aux entreprises présentes : se renseigner sur leurs activités, vos motivations, etc.

N’oubliez pas d’apporter quelques exemplaires de vos CV et de ne les distribuer qu’aux entreprises qui vous intéressent réellement. Il est impératif de préparer vos entretiens d’embauche pour savoir quoi dire devant le recruteur.

(N°5) Préparez votre CV, votre lettre de motivation ainsi que vos entretiens

summer-job

Crédit photo : Flickr (U.S. Army Corps of Engineers Savannah District)

Votre CV doit attirer l’attention du recruteur tout en étant lisible. N’utilisez pas de couleurs trop foncées, ni de modèles trop classiques. N’oubliez pas de mettre une photo qui fasse sérieuse sur votre CV et soyez honnête.

Même si vous rédigez une lettre de motivation pour un job d’été, faîtes-la sérieusement. Valorisez vos qualités, vos expériences (même si vous en avez peu), votre motivation et en quoi se job d’été s’inscrit dans votre cursus.

Enfin vous devrez passer des entretiens d’embauche, il est donc primordial de s’entraîner à répondre aux questions des recruteurs et à s’exprimer etc.