Garage-automobile

Passionné de mécanique ? Envie d’en apprendre toujours plus ? Si vous êtes ambitieux, ouvrir un garage automobile peut être un projet intéressant. Voici les cinq étapes incontournables pour mettre sur pied sa propre entreprise d’entretien et de réparation de voitures :

1. Créer son propre garage ou reprendre une affaire ?

Si vous reprenez une affaire, du matériel sera encore sur place. Même s’il peut être obsolète, cela représentera moins de charges initiales. Quoiqu’il arrive, les débuts de votre activité ne seront sans doute pas glorieux. Il faut s’attendre à renoncer à tout salaire pendant environ 6 mois. Acheter un fond de commerce ou un local suppose d’avoir assez d’argent. Si vous avez trouvé les locaux qu’il vous faut, vous pouvez faire un emprunt. Pour cela, constituez un dossier « béton » (un dossier prévisionnel) à présenter à votre banquier.
Si vous ouvrez votre propre garage, vérifiez bien que le bâtiment répond à certaines caractéristiques techniques nécessaires à l’exercice du métier. Il en va de même pour le matériel que vous commanderez.
Retrouvez de nombreuses opportunités sur le Salon.

2. Se renseigner auprès de sa communauté

Il faut savoir si ce projet est viable et s’il vaut le coup. Pour cela, se rendre à la Chambre des Métiers ou à la Chambre de Commerce de sa ville est essentiel. A la chambre des métiers, vous devrez tout d’abord passer un stage de gestion obligatoire afin de vous sensibilisez quant aux éventuelles difficultés que peut rencontrer une entreprise. L’étude de marché est aussi primordiale afin d’évaluer quelle est la demande potentielle. Cette dernière peut aussi être réalisée à la Chambre des Métiers. Cela concernait la réparation et la mécanique. Si vous vous orientez vers la vente de pièces, rendez-vous au Tribunal de Commerce.

3. Ne pas négliger la partie administrative

Soyez bon « mécano » mais surtout bon gestionnaire. Faire appel à un comptable est dans un premier temps nécessaire. Cela vous permettra de mettre en place la meilleure recette fiscale pour votre entreprise et donc de dépenser moins en choisissant par exemple le statut juridique d’entreprise le plus approprié. Il peut également vous permettre d’estimer les coûts qu’engendrera cette création d’entreprise.

4. Le commerce en ligne

Vivez avec votre temps. Actuellement, il se fait de moins en moins de mécanique automobile dans les garages mais plutôt du diagnostic ou de la technique. Parallèlement à cela, un garage peut aussi s’occuper de l’entretien automobile, par exemple de la vidange, des freins, des pneus, du changement de la batterie etc. Les clients ont de plus en plus coutûme de commander leurs pièces ou accessoires en ligne comme sur Tirendo. Pourquoi ne pas développer votre vente sur un principe de e-commerce ?

5. Démarquez-vous !

Les Centres-auto étant déjà confortablement installés sur le marché, il vous faudra proposer un service de qualité, un plus que l’on ne retrouve pas ailleurs. Une fois la recette de votre originalité trouvée, faite-le savoir grâce à la publicité comme l’a fait par exemple le garage automobile Durosié à Agneaux. Enfin, positionnez-vous clairement : quelle est votre spécialité ? Quelle est votre activité principale ?

Bonne route à vous !

Vous souhaitez ouvrir ou reprendre un garage automobile ? Découvrez les opportunités des territoires sur FRANCE ATTRACTIVE 2019 les 1-2 octobre prochains au Palais Brongniart à Paris ! (en savoir +)

Il sont partenaires franchise de FRANCE ATTRACTIVE 2019 :