randonnée

Crédit photo : Flickr (Moyan Brenn)

Selon la Direction générale des entreprises (DGE), la France est restée, en 2014, la première destination touristique mondiale, avec 83,8 millions de touristes en provenance d’autres pays (+0,2 % par rapport à 2013). Le tourisme représente 7,4 % du PIB français en 2014.

La fréquentation des sentiers balisés par la Fédération Française de la Randonnée Pédestre a significativement augmenté depuis une dizaine d’année. Selon la FFRandonnée, en 2015, il y avait près de 20 000 bénévoles dont 8 000 baliseurs. 29% des adhérents à la Fédération ont moins de 60 ans, 19% ont 70 ans ou plus et 52% entre 60 et 69 ans. Le phénomène touristique pédestre, en pleine expansion, séduit de nombreux retraités dynamiques chaque année.

Vous disposez d’un bon relationnel et aimez faire découvrir des chemins jamais empruntés ? L’idée de monter un projet sportif vous inspire et vous remplit de joie ? Pourquoi ne pas créer votre propre société ou club de randonnée ? Un tel projet demandera un investissement important de votre part, mais une fois surmontés les obstacles administratifs et organisationnels, vous serez absorbés par ce défi ! Découvrez les 5 conseils de Parcours France pour créer une société de randonnée…

(N°1) Trouvez un concept de randonnée et proposez des offres diversifiées

concept-randonnée

Crédit photo : Flickr (Joseph)

Avant d’investir dans du matériel il faut penser à un concept de randonnée qui attirerait grand nombre de sportifs. Les sociétés pédestres faisant partis de l’association FFRandonnée proposent 87% de randonnées faciles, 33% de raquettes à neige, 16% de marche nordique, enfin 1 randonnée sur 2 est sportive.

Chaque manifestation ou club à sa spécialité : les clubs « Rando pour tous » partagent leur passion pédestre avec des personnes handicapées, le Rando Challenges propose des circuits de randonnée sous forme ludique, la FFRandonnée présente la marche aquatique côtière (marcher dans l’eau), enfin est né le Rando-coaching (alliance entre le coaching et la randonnée).

Pour trouver un concept de randonnées que vous pourriez développer, il faut que vous analysiez le concept qui séduit le plus dans telle ou telle zone géographique. Il est, également, impératif de trouver un public concerné et de s’adapter à sa cible. En commercialisant un concept de randonnée vous vous adressez aux sportifs, aux retraités dynamiques qui ont besoin de s’aérer et faire du sport, aux employés qui souhaitent se faire coacher dans un environnement naturel, aux personnes à mobilité réduite, aux jeunes enfants et aux familles lorsqu’il s’agit du géocaching (chasse aux trésors).

L’emplacement de votre société dépendra du concept adopté et des offres proposées.

Enfin équipez-vous : bidon d’eau, alimentation en fonction de la durée du circuit / parcours (fruits secs, sandwich, etc.), un sac à d’eau (un tee-shirt ou sweet-shirt de rechange et un coupe vent) ainsi qu’une trousse à pharmacie.

(N°2) Devenez membre d’une association

membre-association.jpg2

Crédit photo : Flickr (Adam Bautz)

Il existe un grand nombre de fédérations sportives auxquelles s’associer, parmi elles existent la FFA, UFOLEP, FFR, FFEPGV etc.

En faisant partie d’une association telle que la FFRandonnée, vous intégrez un réseau européen, vous assurez une notoriété, vous profitez d’avantages (assurance, immatriculation tourisme, participation aux événements en régions, etc.) et vous assistez à toute la gestion de votre entreprise (évènement, promotion etc.). C’est aussi l’occasion de rencontrer des marcheurs partageant la même passion et de les sensibiliser à votre projet pour, ensuite, les rallier à votre cause.

Cette adhésion s’effectue moyennant un coût. Si vous créez un Club de Marche Nordique affilié à l’OTOP le coût de votre adhésion annuelle s’élèvera à 30€ tandis que si vous êtes membre de la FFRandonnée et que votre société compte moins de 30 membres cela vous coûtera 40€ et 60€ s’il y a plus de 30 membres.

(N°3) Sensibilisez les randonneurs aux enjeux environnementaux

suricate2

Crédit photo : Suricate

Lorsque le sentier est labellisé il offre une garantie de qualité à vos clients conformément aux critères et spécifications de labellisation. Le label valorise la préservation de l’environnement. Les marcheurs sont invités à adopter une attitude éco responsable et à préserver la continuité des itinéraires. En 2012 la FFRandonnée et le Pôle Ressources National des Sports de Nature (PRNSN) se sont associés pour proposer un outil permettant de signaler un problème (balisage, environnement, sécurité, utilisation du site, etc.) afin de traiter l’anomalie rapidement et mettre en contact les marcheurs avec des acteurs de sport de nature.

Les usagers participent ainsi à la protection des sentiers et leur bon entretien à travers la plateforme Suricate.

(N°4) Acquérez des compétences

randonnée-1224

Crédit photo : Flickr (Mitch Barrie)

Monter une société pédestre requiert de nombreuses compétences dans le domaine. Les pratiquants recherchent une activité sportive sécurisée et plaisante.

Il est impératif de savoir animer une activité pédestre, de savoir aménager les sentiers et les baliser. En faisant partie de l’association FFRandonnée vous bénéficierez de formations adaptées à vos besoins. Des stages de formation sont proposés permettant d’accéder au rôle de responsable de club, baliseur, animateur de randonnée etc.

Il existe différentes typologies de stage telles que : les formations permettant d’affiner ces connaissances dans le domaine du tourisme pédestre (randonneur), la formation Handi Cap Evasion permettant de conduire dans de bonnes conditions la Joëlette, les formations pour devenir animateur / capitaine de route / baliseur / formateur etc, les formations préparant à l’encadrement de personnes à mobilité réduite (rando santé), ainsi que la formation initiant la marche nordique.

(N°5) Anticipez les démarches administratives

randonnée-2

Crédit photo : Flickr (Jo Simon)

Premièrement, vous devez nécessairement être deux pour créer une association et faire un premier bureau. De plus pensez à vous affilier à la FFRandonnée.

Il est, ensuite, impératif de choisir un statut juridique et de déclarer juridiquement votre association auprès des services publiques de l’administration française. La déclaration devra indiquer : le titre de l’association, son sigle, sa mission, l’adresse de son siège social, les informations sur la ou les personnes en charge de l’administrations, un exemplaire des statuts signés, un compte-rendu de l’assemblée constitutive, en cas d’union la liste des associations membres, avec le titre, l’objet et le siège de chacune d’elles.

Il est ensuite nécessaire de rédiger une déclaration constitutive et accomplir deux formalités administratives : la déclaration préfectorale, suite à laquelle vous recevrez un récépissé et la publication au journal officiel (régler les frais au Journal Officiel).

Une assurance spécifique à la randonnée est proposée aux membres du club. Une association doit être assurée dans toutes ses activités.

Si vous souhaitez organiser des séjours en toute légalité, vous devez obtenir l’immatriculation tourisme FFRandonnée.