L’agriculture biologique connait un fort développement en France, avec un intérêt de plus en plus accru des Français concernant la qualité des aliments qu’ils consomment. Ce type d’agriculture est apparu dans les années 1950 en France, qui suivit les exemples de ses voisins Européens (Autriche, Angleterre, Allemagne, Suisse), pour opposer un refus ferme de l’intensification agricole amorcée au milieu du siècle dernier (pour en savoir plus sur l’apparition de l’agriculture biologique en France, c’est ici!).

Certains départements se démarquent sur notre territoire dans le domaine de l’agriculture biologique : zoom sur 10 d’entre eux qui ont fait ce choix!

1 – La Loire-Atlantique, leader en cultures fourragères biologiques!

Untitled-1

Avec près de 10% des surfaces certifiées biologiques dédiées à la production de cultures fourragères du territoire, ce département des Pays-de-la-Loire est bien LE département bio Français! 556 exploitations agricoles y sont certifiées bio et selon le ministère de l’agriculture, ce sont 280 agriculteurs du département qui envisagent une conversion dans l’agriculture biologique dans les 5 ans. A elle seule, la Loire-Atlantique détient près de 6% des surfaces certifiées biologiques* nationales (soit près de 30 000 hectares).

2 – Le Gers, ou la spécialisation en Oléagineux

Untitled-1

Le Gers (près de 15 000 hectares de surfaces certifiées bio*) demeure le moins densément peuplé de la région Midi-Pyrénées et est l’un des plus ruraux de France. L’agriculture occupe donc une place importante dans le développement de ce département, qui réunit 5 00 exploitations certifiées biologiques sur son territoire. 24% de la Surface Agricole Utile (SAU) du territoire est dédiée à l’exploitation d’oléagineux, soit plus de 100 000 hectares, dont un peu moins de 4% sont certifiés bio. Ces 3 900 hectares représentent plus de 22% des surfaces certifiées biologiques dédiées à la production d’oléagineux en France!

3 – Les Plantes à Parfum, Aromatiques ou Médicinales (PPAM) biologiques de la drome!

Untitled-1

La région Rhône-Alpes détient également son département dans le top 10 des plus bio de France! En effet, avec plus de 32% des surfaces certifiées biologiques nationales dédiées à la production de PPAM réunies en son sein, la Drome se démarque et arrive en 3ème position de notre classement (un peu plus de 14 800 hectares de surfaces certifiées bio*). Ce sont plus de 990 exploitations certifiées biologiques qui se situent dans la Drome, plaçant ce département en tête de liste de ceux où la concentration d’agriculteurs Bio est la plus forte. On peut également souligner le poids fort de ce département dans la production de fruits biologiques, puisqu’elle est le second département qui dédie le plus d’hectares de surfaces biologique de notre territoire à cette production (après l’Ardèche)

4 – Le Maine-et-Loire, une production diversifiée…

Untitled-1

Deuxième département des Pays-de-la-Loire à se distinguer par son poids dans l’agriculture biologique, il est plus difficile de cerner une spécialisation de le Maine-et-Loire (plus de 13 000 hectares de surfaces certifiées biologique*) pour une production particulière. On peut néanmoins souligner l’importance des surfaces certifiées biologiques dédiées à la production de protéagineux, puisque ce département se situe dans le top 5 des départements où cette surface est la plus importante (Après le Gers, le Lot-et-Garonne, l’Yonne et Vienne).

5/6/7 – … à l’inverse de la production uniforme de L’Aveyron, de l’Ille-et-Vilaine ou du Morbihan!

Untitled-1

La spécialité de l’Aveyron (plus de 12 500 hectares de surfaces certifiées biologiques*), de l’Ille-et-Vilaine (plus de 11 100 hectares) ou du Morbihan (près de 10 900 hectares) en terme d’Agriculture Biologique, c’est bien la culture fourragère! En deuxième, troisième et quatrième position nationale après la Loire-Atlantique, ce sont près de trois quarts des hectares de surfaces certifiés biologiques* de ces départements qui sont dédiés à cette production, soit près de 26 000 hectares! A eux quatre, ces départements réunissent près d’un quart des surfaces certifiées biologiques nationales dédiées à la production de culture fourragères!

8 – La Vendée, spécialisée dans la production de légumes secs Biologiques

Untitled-1

Selon l’agence bio, plus de 20 % des surfaces françaises dédiées à la production de légumes secs sont en biologique, et la Vendée (près de 9 500 hectares de surfaces certifiées biologiques*) se démarque dans  ce domaine! En 3ème position des départements qui dédient le plus d’hectares certifiés biologiques à cette production après l’Yonne et le Gers, elle détient sur son territoire près de 7% des surfaces nationales bio dédiées à cette activité. ce département réuni 335 exploitations certifiées biologiques, et 3,9% de la SAU Vendéenne est en bio (soit une augmentation de 19% entre 2010 et 2011!). 

9 – Le Finistère, ou le choix des légumes frais! 

Untitled-1

En avant dernière position de notre classement avec près de 8 500 hectares de surfaces certifiées biologiques*, le Finistère à pour particularité d’être le leader national incontestable en terme d’hectares de surfaces certifiées biologiques dédiées à la production de légumes frais! Sont présentes sur ce territoire Breton plus de 9% de l’ensemble des surfaces certifiées bio du pays, et quelques 447 exploitations certifiées biologiques y étaient recensées en 2011.

10 – La viticulture Biologique des Bouches-du-Rhône!

Untitled-1

On peut souligner le poids du département de la région PACA dans la production de vins biologiques, puisqu’il est le département de notre classement qui dédie le plus de surface certifiée biologique à cette activité (et se situe en 7ème position nationale). Les exploitations certifiées biologiques au sein des Bouches-du-Rhône (plus de 8 300 hectares de surfaces certifiées biologiques*) représentent, selon le réseau bio de PACA, 10% de l’ensemble des exploitations du département et le taux de pénétration de l’agriculture biologique y est spectaculaire (18,14% de la SAU, toujours selon ce réseau Bio, contre 3,8% de moyenne nationale). Finalement, ce département est le premier producteur national de riz biologique, dont les producteurs sont concentrés en Camargue.

*Hors surfaces toujours en Herbe